Apprendre à écrire sans faute pour les enfants en primaire
Nos enfants ont de plus en plus de problème en orthographe, grammaire, conjugaison. Voici les bases pour les aider à progresser et écrire sans fautes.


En matière d’orthographe chez les plus jeunes, les chiffres de l’Éducation Nationale sont catastrophiques : les élèves de CM2 de 2015 ont en moyenne commis presque 18 fautes dans une dictée de 67 mots alors que les CM2 de 1987 n’en faisaient eux que 10,6 en écrivant le même texte.

(Source image : http://cache.media.education.gouv.fr/image/2016/10/7/Infographie-NI-performances-orthographe-eleves-fin-ecole-primaire_657107.jpg)

Les raisons de l’inertie, voir du rétropédalage de certaines performances des élèves en fin d’école primaire sont nombreuses et complexes. Mais une chose est sûre : l’école n’a plus le monopole de l’apprentissage. Avec l’avènement de la société de l’information et d’internet, nos enfants doivent être prêts à apprendre à apprendre en toutes circonstances. Il devient important de leur donner dès le plus jeune âge, l’envie, le goût et le plaisir d’apprendre.

Avec ma formation pour les plus jeunes, parents et enfants peuvent partager des outils pédagogiques pour atteindre leurs objectifs tout en s’amusant ensemble. Cela permet de créer du lien tout en aidant l’enfant à apprendre et à retenir plus efficacement.

Pour apprendre à écrire sans faire de fautes d’orthographe, je propose d’utiliser des techniques inspirées de mes deux méthodes de mémorisation :

L’idée est de connecter quelque chose d’inconnu (ici, en l’occurrence, un mot à l’orthographe difficile comme “mnémotechnique”) avec quelque chose de connu, un souvenir d’enfance, un lien personnel, une histoire loufoque, etc… donnez libre cours à votre imagination. Commencez par vous demander ce que vous évoque ce mot (par exemple : une “technique de mémorisation”), puis associez cette idée à des repères personnels et imagés (par exemple : une technique de Mémorisation avec un grand “M” que même un poisson comme “Nemo” est capable d’appliquer). Vous avez donc réussi à créer un moyen efficace de ne pas oublier comment commence ce mot compliqué (avec un “M” suivi de “Nemo”).

Si booster sa mémoire est une chose importante, l’entraînement l’est tout autant. Une fois que vous avez trouvé votre stratégie pour écrire sans faute, entraînez-vous à l’appliquer, notamment en vous exerçant à rédiger de manière quotidienne.

Apprendre la conjugaison et la grammaire

Toujours selon la même étude de l’Éducation Nationale, ce sont en réalité les règles grammaticales (règles d’accord entre le sujet et le verbe, accords dans le groupe nominal et accords du participe passé) qui font le plus défaut aux jeunes lors d’une dictée. “L’essentiel des difficultés relève de la non-application des règles grammaticales, notamment celle de l’accord entre le sujet et le verbe (qui passe de 87,1 % de taux de réussite en 1987 à 55,8 % en 2015…), mais surtout celle des accords de l’adjectif… (46,3 % en 1987 à 25,7 % en 2015), et du participe passé (… 66,8 % en 1987 à seulement 35,1 % en 2015).”

Là encore, ma méthode apporte des solutions efficaces. Après avoir défini les bases de sa motivation, l’élève doit comprendre ce qu’il apprend. C’est primordial, sinon il sera incapable de retenir, notamment les règles de grammaire et de conjugaison.

L’idée est d’abord de décortiquer les règles pour comprendre ce qui est essentiel. Ensuite, il faut “ancrer” ces informations dans la mémoire de votre enfant. Pour cela, il n’y a pas de secret, il faut s’exercer à retrouver ces informations jusqu’à ce qu’elles reviennent naturellement. Mais sachez qu’il n’existe pas qu’un seul et unique chemin pour y parvenir. Notre cerveau regorge de ressources pour créer des connexions entre différentes représentations mentales, encore faut-il savoir les utiliser.

Lors de mes formations, je propose d’utiliser plusieurs outils qui ont été mis au point pour apprendre et mémoriser de manière plus facile et plus plaisante. Parmi eux,

ont notamment fait leurs preuves et peuvent être employés pour apprendre facilement et agréablement les terribles règles de grammaire et de conjugaison de la langue française.