Comment bien préparer un concours ?


Dans quelques mois, vous passerez un concours et votre vœu le plus cher est de voir votre nom figurer sur la liste des admis. Toutefois, vous avez des doutes sur vos capacités à apprendre les notions essentielles à votre préparation. Pourtant, vous devez croire à votre immense potentiel. Aussi la réussite à votre concours repose sur l’utilisation de bons outils de préparation aux bons moments.

Alors voyons ensemble : Comment réussir son concours ?

S’informer et bien choisir le concours à passer

Chaque année, plusieurs concours sont lancés par la fonction publique. Et on en trouve pour tous les métiers. Ces concours sont classés en 3 catégories hiérarchiques désignées par les lettres A, B et C. Cela permet de prendre en compte tous les niveaux de qualification. Pour chaque concours, un nombre de postes précis est déterminé. Il s’avère important de vous informer sur tous ces détails afin de choisir le ou les concours qui sont réellement dans vos cordes.

Vous devez aussi vous renseigner sur l’intitulé des épreuves écrites et orales afin de savoir si vous avez les connaissances nécessaires pour les affronter. Si ce n’est pas le cas, vous comprendrez qu’une remise à niveau s’impose dans certaines matières.

L’administration vous remettra des documents lors de votre inscription. Lisez-les attentivement afin d’être bien situé sur le règlement, la date des épreuves et leur déroulement. Cette précaution s’impose particulièrement si vous vous êtes inscrit à plusieurs concours. Vous verrez que les consignes ne sont pas forcément les mêmes.

Faire preuve de curiosité

Soyez très curieux afin d’avoir une somme de connaissances pour affronter sereinement l’écrit et l’oral. En effet, à ces différentes étapes du concours, vous aurez à réfléchir sur des sujets variés, généralement liés à l’évolution du monde contemporain. Si vous faites preuve de curiosité en cherchant à tout savoir, vous serez intellectuellement bien armé et aurez plus de chances de donner de bonnes réponses.

Être curieux, c’est chercher à savoir où se trouve l’information et se donner les moyens de la trouver. C’est aussi avoir la capacité de distinguer ce qui est utile de ce qui ne l’est pas dans le cadre du concours à passer.

Votre curiosité doit vous pousser à suivre l’actualité générale et lire la presse. L’exploitation de certains programmes de télévision et de radio est également recommandée. Vous parviendrez ainsi à étendre votre culture et améliorer vos connaissances. Toutefois, vous devez accorder plus d’intérêt à l’évolution de l’actualité au niveau du secteur professionnel dans lequel vous souhaitez travailler.

Si vous avez de moindres doutes sur la signification de certaines notions, n’hésitez pas à poser des questions sur les réseaux sociaux et de parcourir les forums de sites internet qui traitent de sujets liés au concours que vous passerez.

S’entrainer seul ou en groupe

Un entrainement, seul ou en groupe, est nécessaire afin que vous soyez prêt le jour des épreuves. Pour plus d’efficacité, il est recommandé de faire la liste des cours à réviser et d’élaborer un planning d’étude. Faites tout pour bien organiser votre temps selon le résultat visé et respectez cette organisation, c’est une des méthodes de révision avant un concours que je conseille dans mes formations.

Fixez-vous des objectifs lors de vos révisions et suivez un calendrier. Il est bon de prévoir des soirées ou des week-ends réservés aux études.

Attention : l’erreur à ne pas commettre est de valoriser les matières à fort coefficient au détriment des autres. Par exemple, certains candidats ont tendance à plus se concentrer sur la dissertation de culture générale dont le coefficient est souvent le plus élevé dans les concours de catégories A et B. Pourtant, à la composition, il peut arriver qu’ils aient des difficultés à s’en sortir. S’ils ont considéré les autres matières dans leur préparation, tout ne serait pas fichu, car il y aurait une chance pour eux de se racheter.

L’entrainement doit aussi consister à apprendre à gérer son temps en période d’examen. Imposez-vous des séances de composition en vous fiant au temps imparti dans les concours. Vous vous mettrez ainsi dans le bain et vous vous éviterez le stress le jour J. Aussi, lors de cette préparation, exercez-vous en répondant rapidement aux QCM.

Même s’il est bien de s’entrainer seul, notez que votre progression sera plus rapide si vous optez pour les études en groupe. Alors, pensez à réviser à 2 ou 3 afin que le partage des connaissances soit au centre des instants studieux. Si un candidat maîtrise parfaitement un thème, il pourra l’expliquer convenablement aux autres, et même mieux que les livres.

Se mettre dans un bon état d’esprit pour être motivé

Garder la motivation au fil des semaines n’est pas facile, surtout si vous travaillez seul. Cherchez donc la force pour vous mettre dans un bon état d’esprit. Restez positif et dites-vous que vous avez toutes les aptitudes pour avoir de bonnes notes. Visez par exemple un 15 sur 20 que de chercher à vous contenter d’un 10/20. Si en toute conscience vous visez un 15/20, vous exploiterez inconsciemment toutes vos ressources cérébrales et physiques pour obtenir une telle note. Être dans un bon état d’esprit c’est aussi se dire que même s’il n’est pas possible de tout maitriser, cela ne devrait pas être un frein à la réussite à son concours.

Pour penser positivement, il est bon de vous offrir des instants de détente. Prévoyez par exemple des sorties ou faites du sport. Cela vous fera un grand bien avant la date de la composition.

Bien se comporter le jour J

En entrant dans la salle, il est possible que vous ayez le trac. Il s’agit là d’une réaction normale ! Toutefois, vous devrez maîtriser cela pour ne pas que ça vous joue de mauvais tours.

Si vous êtes stressé à l’écrit, accordez un moment pour fermer les yeux et respirez à fond plusieurs fois. Cela est nécessaire pour une oxygénation du cerveau, ce qui vous évitera les trous de mémoire.

Ne vous précipitez pas à écrire ! Soyez sûr d’avoir compris ce qui est demandé.

Votre copie doit être propre. Cela signifie une orthographe irréprochable et une présentation soignée.

Au niveau de l’oral, sachez que votre allure constitue un paramètre très important. Il est vrai que les réponses que vous donnerez capteront plus l’attention du jury. Mais votre apparence globale compte beaucoup. La notation commence dès que vous entrez dans la salle. Votre tenue doit être sobre et correcte. Évitez la vulgarité ainsi que les fantaisies qui se remarquent très vite. Aussi, n’adoptez pas des attitudes prononcées telles que l’arrogance, la nonchalance, l’agressivité, la familiarité ou l’extrême timidité. Soyez le plus simple et naturel possible et vous ferez bonne impression.

Des propositions pour vous aider à définir vos objectifs

Je peux vous apporter une aide précieuse afin que vous puissiez définir clairement vos objectifs et savoir quelles informations vous avez plus besoin d’apprendre pour la réussite à votre concours. Au téléphone, je vous guiderai dans diverses directions, telles que l’apprentissage de concepts scientifiques, de langues, de processus, de schémas scientifiques et de dates importantes. Comptez sur moi pour vous faire des propositions intéressantes pour votre réussite.