Comment se donner toutes les chances pour réussir un concours infirmier
Quelques conseils utiles pour réussir le concours d'entrée IFSI. Suivez le guide


Pour exercer en tant qu’infirmier, il est impératif de passer le concours d’entrée à l’IFSI (Institut de formation en soins infirmiers). Si vous faites partie des personnes inscrites cette année, découvrez les dispositions que vous devez prendre pour réussir ce concours.

Il ne faut pas confondre IFSI avec la PACES, Première année commune aux études de santé qui est dédiée au futurs médecins.

Avoir une bonne connaissance du déroulement du concours

Avant de vous présenter au concours infirmier, vous devez avoir une bonne connaissance de son déroulement. Cela vous permettra de prendre les dispositions utiles afin de respecter toutes les exigences de votre candidature.

Il est bon de savoir que chaque année, une à deux sessions sont organisées. Le concours en lui-même est divisé en deux étapes, à savoir une épreuve écrite et une épreuve orale. C’est uniquement les candidats admis à l’issue de l’épreuve écrite qui passent l’épreuve orale.

Deux parties composent la phase écrite du concours infirmier et chacune est notée sur 20. Pour être admis, vous avez l’obligation d’obtenir au moins 10 dans chaque partie, ce qui équivaut à une moyenne de 20/40.

Concernant l’épreuve orale, vous aurez 10 minutes pour vous préparer à faire un petit exposé sur un thème qui vous sera donné. Pour que vous soyez admis à l’épreuve orale, vous devez obtenir absolument la note de 10/20.

Bien se préparer pour le concours

Sans une bonne préparation, il sera difficile, voire impossible, que vous soyez admis au concours infirmier. Qui dit préparation dit travail et pour travailler, il faut avoir de la motivation. C’est une chose essentielle pour que vous ayez toujours l’envie d’étudier.

Concernant cette préparation, le but est d’entrainer régulièrement votre mémoire afin de développer vos connaissances du secteur sanitaire et social. Lorsque vous vous présenterez à l’écrit et à l’oral, il faudra démontrer que vous êtes bien au parfum des problématiques et des grands enjeux de la société en ce qui concerne l’univers sanitaire et social. Pendant votre préparation, focalisez-vous sur tout ce qui apparait dans l’exercice de la fonction infirmière, comme les différentes façons d’exercer le métier, les statuts et les spécificités. Cet entrainement doit se faire de façon intensive en étant plus axé sur des exercices de logique.

Disposez-vous à vous informer en suivant des émissions de radio. Vous pouvez aussi regarder des documentaires à la télévision. Lire les magazines liés à la santé est également recommandé. Pour lister les notions les plus importantes, élaborez des fiches sur les grandes thématiques et veillez à les maintenir à jour en étant attentif aux nouvelles fraiches données par la presse et les sites spécialisés.

Pour la préparation spécifique de l’entretien, sachez que vous aurez à vous prononcer sur vos expériences personnelles, à situer le jury sur vos compétences et à parler de vos motivations. On cherchera à savoir pourquoi vous avez opté pour ce métier et si vous parviendrez à bien gérer vos relations avec les malades. Aussi des questions vous seront posées en vue de savoir si vous faites preuve de curiosité intellectuelle. Une enquête sera faite pour se faire une idée de vos connaissances en général et votre profil psychologique. Vous devez aussi travailler vos attitudes et expressions afin de laisser une bonne image de vous. Ne parlez pas n’importe comment ! Dans le cadre de l’entretien pour le concours infirmier, le vocabulaire à utiliser doit être différent de celui de la vie quotidienne. Prenez votre temps pour bien articuler, car même si vous maitrisez le sujet, ça ne servirait à rien si vos destinataires ont du mal à vous comprendre. Exercez-vous à la maison pour trouver le bon niveau de langue afin que votre entretien réussisse.

Pour ne pas fléchir, préparez-vous de sorte à trouver vos sources de motivation, à avoir les idées claires.  Pour vous aider à ce niveau, vous pouvez pratiquer des exercices de relaxation cérébrale ou faire de la méditation. Vous serez ainsi prêt mentalement à affronter les épreuves, sans que le stress ne vous fasse perdre vos moyens.

S’organiser

Une bonne organisation s’impose afin que vous ayez une visibilité nette sur les choses à faire pour la préparation de votre concours infirmier. Vous saurez ainsi quelles informations apprendre chaque jour pour accroitre votre connaissance de l’univers sanitaire et social, il faut mettre en place une méthode pour apprendre à réviser éfficacement. Aussi, en étant bien organisé, vous accorderez des jours pour vous entrainer à l’oral, car il est nécessaire que vous soyez à votre aise face au jury.

Aussi, en étant bien organisé, vous préparerez convenablement vos fiches de révision en veillant à ce que tout ce que vous devez apprendre y figure.

 

Passer par une prépa dans un établissement privé

Vous augmenterez vos chances de réussir votre concours infirmier en passant une prépa dans un établissement privé. De nombreux candidats procèdent ainsi et cela aboutit, très souvent, à de bons résultats. Le but est de s’inscrire dans une école privée pour suivre des cours dans une classe préparatoire pendant 1 an. Généralement, vous serez enseigné pendant 5 heures chaque semaine. Lors de cet enseignement, il sera abordé des sujets d’actualité en rapport avec des thématiques médico-sociales. Aussi, durant cette année de prépa, vous serez soumis à beaucoup de tests psychotechniques.

Il est recommandé de passer par une prépa pour vous retrouver dans un cadre de travail scolaire et être plus rassuré. Plusieurs établissements privés affirment que 95 % de leurs élèves de prépa ont réussi le concours infirmier.

Mais mettez-vous bien en tête que ce n’est pas parce que vous avez suivi une prépa que votre réussite au concours est assurée (voir notre article comment réussir un concours). Certains candidats ont échoué après avoir été assidus à ce type de cours. Ce qu’il faut comprendre est que les acquis issus de la prépa doivent être entretenus par un travail personnel. En d’autres termes, après les cours dispensés par des professionnels, vous devez continuer de vous exercer en faisant des révisions et en vous informant sur tout ce qui concerne le métier que vous souhaitez embrasser.

Rencontrer des professionnels afin de profiter de leurs expériences

Partez à la rencontre de professionnels du milieu afin de mieux vous imprégner des réalités du métier d’infirmier. Vous devez connaitre ses rouages pour ne pas être perdu si une question vous est posée dans ce sens. Il faudrait qu’on sente que vous n’avez pas choisi le métier par hasard et que vous savez bien ce qui vous attend.

Rencontrez des professionnels du milieu, faites-leur savoir que vous êtes en pleine préparation du concours et demandez-leur des conseils. Ils pourraient même vous parler de leurs expériences personnelles, de la façon dont ils se sont préparés pour réussir leur concours.

Ce serait aussi une bonne idée d’effectuer un stage dans le milieu hospitalier. L’objectif étant de connaitre la mentalité générale des infirmiers et de savoir comment le travail est organisé. Cela vous sera d’une grande importance lors des épreuves.

Sur les forums dédiés au métier d’infirmier, vous pouvez avoir des informations qui vous permettront de mieux vous préparer. Beaucoup de professionnels y laissent des témoignages sur leur travail et vous pouvez en tirer parti. Vous aurez la possibilité de poser des questions au cas où des zones d’ombre vous freineraient dans la compréhension de certaines notions.