Homemory – épisode 7 : Retenir l’orthographe des mots

Non classé

13 octobre 2020

Avec toute mon équipe et celle de Dr Good, nous avons travaillé sur une série de vidéos pour travailler votre mémoire… et celle de vos enfants !
Confinement oblige, vous devez certainement aider vos enfants à faire leurs devoirs et à apprendre leurs leçons.

Pour remettre du jeu et du plaisir dans ces moments parfois compliqués, nous vous donnons nos meilleurs conseils et astuces. Vous nous remercierez plus tard ?.

Prenez soin de vous et continuez à chouchouter vos neurones depuis chez vous ! ??

Six pas seulement vous séparent de la réussite !

La dernière fois nous avons vu ensemble comment mémoriser du vocabulaire en anglais.

Alors c’est bien joli tout cela, mais bon, si on ne sait pas écrire les mots en français ça n’a pas grand intérêt… 

Vous aussi vous avez déjà hurlé en voyant les fautes que peut faire votre enfant sur certains mots ? Imaginez la scène : vous êtes en train de l’aider à revoir son vocabulaire d’anglais mais vous découvrez un cahier truffé de fautes, pas en anglais… mais bien en français ! Cela vous saute tellement aux yeux que vous êtes incapable de vous concentrer sur autre chose, si bien que la séance de révisions tourne au drame et qu’au final, votre enfant ne sera pas plus avancé, que ce soit en français ou en anglais. 

Alors aujourd’hui, nous allons voir ensemble les six étapes que j’utilise moi-même avec mes élèves pour retenir l’orthographe des mots à long terme.

“Arg ! Encore une dictée de mots à faire apprendre.

Cela vous arrive ?

Bonjour, c’est Sébastien Martinez, formateur et champion de France de mémoire.

Dans cette vidéo je vais vous aider à accompagner vos enfants à mémoriser à long terme l’orthographe de ces nouveaux mots.

Aujourd’hui, pas de théorie, je vous partage les 6 étapes que j’utilise avec mes élèves pour qu’ils fassent passer l’information du court au long terme.

  1. L’état des lieux : Vous faites faire la dictée à votre enfant sans qu’il lise les mots avant. L’objectif est d’identifier ce qu’il sait et quelles sont les véritables erreurs sur lesquelles il faudra travailler.
  2. Le féliciter pour ses réussites : c’est vraiment important pour sa motivation de lui dire “super tu as 3 mots justes sur 5” plutôt que, “dommage tu as fait 2 fautes”.
  3. Analyser avec lui chaque erreur : par exemple, prenons le mot “champignon” qui m’a été soumis par Camille, CE1. Le problème, c’est le « gn » écrit GN, qu’il a écrit champinon avec un N.
  4. Trouver l’association qui corrigera l’erreur : pour le “gn”, il a pensé à un petit bonhomme grincheux qui fait “gneu gneu gneu” … Et ce bonhomme habite dans un champignon.
  5. Dessiner l’histoire : s’il peut inclure la partie qui le met en difficulté, ici les lettres gn, à son dessin, c’est top.
  6. Répéter : 5 minutes plus tard, testez votre enfant pour voir s’il retrouve la bonne orthographe. Et s’il ne la trouve pas spontanément, pensez à lui donner des indices pour retrouver l’histoire et non pas la solution.

Les avantages de la méthode :

  1. Le plaisir : On transforme la corvée de l’apprentissage par cœur en un moment de partage et de rire.
  2. C’est durable : Lorsque votre enfant aura créé ses propres histoires, il s’en souviendra à très long terme.
  3. L’autonomie : Petit à petit il va créer lui-même ses histoires sans votre aide.

Trois points de vigilance lorsque vous faites cet exercice avec votre enfant :

  1. Certaines fois, vous allez cherchez à imposer des histoires. Souvenez-vous que la meilleure association pour votre enfant, ce sera la sienne. Peut-être même que parfois vous ne la comprendrez pas mais faites-lui confiance ! Le plus important c’est qu’il sache l’écrire.
  2. Intervenez dans son histoire si, après 3-4 répétitions, il n’arrive toujours pas à corriger son erreur.
  3. Cette méthode n’est pas rapide au début, c’est un investissement. Utilisez-la plutôt pour les erreurs récurrentes.

Maintenant je vous laisse deviner si le problème de Camille avait été le M qui précède le P, quelle histoire aurait-il pu créer entre un M et un P ?

Mettez-moi dans les commentaires les exemples que vous vous êtes créés et vos questions.

La prochaine fois je vous dirai à quel moment il faut réactiver une information pour ne pas l’oublier. Bref, la base des révisions efficaces.”

Sébastien Martinez

Champion de France de mémoire, formateur en mémorisation, auteur et conférencier

Depuis 2014, je participe aux championnats de France et du monde de mémorisation. Je suis devenu le 1er champion de France en 2015 et vice champion du monde avec l’équipe de France en 2018. Aujourd’hui, ma mission est de mettre au service du plus grand nombre toutes ces stratégies pour vous ouvrir un champ des possibles que vous n’oseriez même pas imaginer ! Vous pouvez donc retrouver sur ce site toutes mes formations aux techniques de mémorisation (à distance ou en présentiel), les livres que j’ai écrit et toutes nos références professionnelles.

À ne pas rater

Ces articles de blog pourraient vous intéresser

Vous pensez avoir une mauvaise mémoire ? Débarassez-vous des fausses croyances ! Nous avons sélectionné pour vous des conseils et astuces pour ne plus jamais oublier (ou presque !)

Est-ce bien d’apprendre par cœur ?

Est-ce bien d’apprendre par cœur ?

Demander à nos enfants d’apprendre par cœur, est-ce une bonne chose ? Devons-nous aussi à l’âge adulte continuer cette pratique ? C’est une question que l’on me pose régulièrement à laquelle il ne m’est jamais facile de répondre ! Dans cet article, je vous explique mon point de vue sur ce sujet.

lire plus

Envie de chouchouter vos neurones ?

Vous avez bien raison !

Chaque mois notre équipe vous propose des  conseils et des astuces mémorisation !

logo png brut
logo etudiant sebastien martinez
logo png le monde

Sébastien Martinez

Mémoriser pour performer

0