Comment préparer (et réussir) un concours ?

16 Déc 2016

Tous les étudiants que je rencontre ont un besoin en commun : retenir beaucoup d’informations dans un temps record pour réussir leur concours.

Lors des formations que je donne, je rencontre de nombreux étudiants en droit, en prépa scientifique, économique ou littéraire. D’autres préparent la PACES pour intégrer des études de médecine. Beaucoup reproduisent les erreurs que j’ai moi-même commises au début de mes études.

Je veux maintenant leur faire bénéficier de mon expérience et vous partager des astuces qui ont tout changé pour moi.

Gardez votre motivation au top

Vous voulez réussir ce concours ? Evidemment, puisque vous vous y êtes inscrit et que vous lisez ce billet. Toutefois, il arrive que vous perdiez un peu de motivation, voire de confiance en vous, pendant les révisions. Pourtant, la clé d’un concours réussi, c’est de conserver votre motivation au niveau le plus élevé.

Concentrez-vous sur les bénéfices du concours

Rappelez-vous régulièrement ce que la réussite du concours pourra vous apporter. La fin des révisions, l’accès à la formation rêvée, l’obtention d’un diplôme tant espéré…vous savez pourquoi vous voulez réussir. Faites-en un objectif à atteindre.

Notez-le en évidence sur votre bureau ou démarrez vos séances de révision en vous le répétant. L’essentiel est de vous mettre dans les bonnes conditions pour apprendre. Vos rêves et vos ambitions doivent être le moteur de votre préparation.

Gardez une émotion positive

L’investissement consenti peut également être votre leitmotiv. Vous ne pouvez pas avoir consacré tant de temps, d’argent ou d’énergie pour revenir bredouille de ce concours ?
Retenez cette phrase célèbre de Nelson Mandela :

“Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.”

 

Quelle que soit l’issue du concours, vous apprenez pour vous-même. Ne laissez pas de place aux regrets : donnez juste le meilleur de vous-même ! Vos révisions sont l’occasion de vous cultiver, de prendre plaisir à apprendre et de vous amuser à entraîner votre mémoire.

Vous connaissez la loi de Pareto ? 80 % des effets sont le résultat de 20 % des causes. Ramenée au domaine de l’apprentissage, vous devez la comprendre ainsi :

20 % des mots-clés apportent 80 % des idées.

Votre mission : apprendre à repérer les 20 % essentiels à retenir.

Vos fiches de révision doivent donc être synthétiques. Les idées clés y seront résumées sous forme de schémas, de graphiques, de tableaux ou de mind maps. Ces rendus visuels vous permettront de retenir plus vite en voyant les liens importants entre les idées.

Mémorisez vos leçons

Motivés et structurés pour apprendre, il va désormais vous falloir retenir vos cours, vite, bien et longtemps. Mes techniques d’athlète de la mémoire vont vous aider.

Faites appel à vos 5 sens

La vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût sont la porte d’entrée de votre mémoire. Associez au moins deux sens pour construire un lien neurologique durable dans votre cerveau.

Ex. Pour retenir la forme de l’Italie, vous pensez à une botte. Mais pourquoi serait-ce l’Italie plutôt que le Gabon qui aurait cette forme ? Si vous associez la botte au parfum d’une pizza… vous ne vous tromperez plus.

Créez du lien

Les informations que vous voulez enregistrer ne doivent pas se promener seules dans votre esprit. Raccrochez-les à des éléments de connaissance existants et liez-les entre-elles.

Ex. Pour pouvoir associer la botte à la pizza, il fallait que l’association pizza et Italie ait déjà été faite dans votre esprit. Et solidement ancrée…

Ancrez pour ne plus oublier

Faites-vous confiance ! Votre mémoire vous réservera de bonnes surprises si vous suivez mes conseils.

Ne relisez pas !

Combien d’étudiants relisent leurs fiches juste avant l’examen ? Trop, car c’est totalement inutile. Votre mémoire immédiate et ses quelques minutes d’efficacité ne vous servira pas sur une épreuve de plusieurs heures.

Misez plutôt sur votre mémoire à long terme et l’entraînement en amont. Pour réviser, ne vous précipitez pas sur vos notes :

  • Prenez une feuille blanche,
  • reportez-y tout ce que vous avez retenu,
  • comparez ce que vous avez retenu avec votre fiche de révision originale,
  • identifiez facilement les points qui ne sont pas encore bien ancrés dans votre mémoire et qu’il vous faut mieux mémoriser.

 

Espacez les révisions

Plus vous avez de cours, moins vous avez de temps pour réviser chaque cours… Faites donc de votre bonne mémoire votre alliée pour retenir longtemps et efficacement. Voici un exemple pour mémoriser solidement vos leçons :

  • Vérifiez vos connaissances 1h après avoir fait votre fiche de révision,
  • faites un point 1 jour après,
  • répétez la démarche 1 semaine après,
  • enfin, voyez ce que vous avez mémorisé 1 mois après.

Vous hésitez encore entre plusiurs concours ou ou avez besoin de conseils complémentaires pou réussir vos études ?

Voici quelques lectures qui pourraient vous intéresser.

Oublier 7 fois pour retenir : vrai ou faux ?

Oublier 7 fois pour retenir : vrai ou faux ?

“Il faut oublier 7 fois pour retenir” : une  maxime bien connue quoiqu’un peu approximative. Je vous propose aujourd’hui d’en modifier légèrement la formulation pour une approche plus juste scientifiquement :  “Oublier 7 fois pour considérer que l’on sait...

Comment retenir les noms des postures de yoga en sanskrit ?

Comment retenir les noms des postures de yoga en sanskrit ?

Apprendre les noms des 84 postures fondamentales en yoga est déjà un petit défi en soi, mais quand il s’agit de les retenir en sanskrit, un peu de méthode s’impose ! Sarvangāsana (la chandelle), Halāsana (la charrue), Matsyāsana (le poisson), Pashchimotāsana (la...

Envie de chouchouter vos neurones ?

Vous avez bien raison !

Chaque mois notre équipe vous propose des  conseils et des astuces mémorisation !

illustration formation elearning sebastien martinez logo noir

CHAQUE MOIS DES ASTUCES "MÉMORISATION" DANS VOTRE BOITE MAIL !

Surveillez votre boite mail !