Les bienfaits de la musique sur la mémoire

15 Août 2017

Les effets de la musique sur le moral sont bien connus, mais on sait moins qu’elle est bienfaisante pour le cerveau, même dans le cas de maladies neurologiques.

Cet article est un article invité pour le ARPEGES ARMAND MEYER PIANOS et n’est pas un contenu écrit par Sébastien Martinez

La musique, tout comme la mémoire, se travaille. En faire dès sa tendre enfance permet de stimuler son cerveau de manière durable. Mais rassurez-vous, s’y mettre sur le tard est tout aussi bénéfique, comme le prouvent les thérapies musicales pour les malades d’Alzheimer ou de Parkinson, qui, si elles ne font pas reculer la maladie, en font grandement ralentir certains effets.

Apprendre la musique enfant pour bien développer son cerveau

D’après une étude canadienne réalisée sur une vingtaine de seniors de 55 à 75 ans, avoir appris à jouer d’un instrument pendant l’enfance permet de mieux percevoir et comprendre les sons et, donc, d’y réagir. La musique, pratiquée enfant, permettrait donc d’améliorer ses capacités cognitives, puisque les participants à l’étude qui avaient appris la musique ont réagi deux à trois fois plus vite que les autres. Pratiquer un instrument de musique pendant l’enfance est donc une bonne façon de bien développer son cerveau et de le préparer pour qu’il reste opérationnel toute notre vie. À condition, bien sûr, de continuer à l’exercer, même si on ne pratique plus la musique.

Après 60 ans, il n’est pas trop tard

Et oui, contrairement aux idées reçues et comme le dit le dicton, il n’est jamais trop tard pour bien faire ! La retraite n’est-elle pas faite justement pour avoir le temps, profiter de la vie et faire tout ce qu’on n’avait pas le temps de faire avant ? Jardiner, voyager, se mettre au golf ou apprendre à jouer d’un instrument. Surtout si on ne cherche pas à faire carrière, mais qu’on veut avant tout se faire plaisir. Bien sûr, l’apprentissage d’un instrument demande de la patience, de la discipline et de l’entraînement. Il faudra également se donner un peu de mal pour apprendre le solfège et pouvoir déchiffrer des partitions. En tout cas, pas de stress et pas de complexe.
Le gérant du magasin Music Privilège, Armand Meyer, nous indique que les seniors progressent plus vite que les enfants, parce qu’ils ont plus de temps et de patience. En plus, ça a plein d’effets positifs sur leur cerveau.

Les effets de la musique sur les seniors

Pratiquer un instrument de musique permet de ralentir le vieillissement du cerveau. Cette activité stimule à la fois les régions du cerveau qui contrôlent la mémoire, le langage, mais aussi la motricité. Cela permet également, comme on l’a déjà vu, d’améliorer son audition. Pratiquer et écouter la musique aide aussi à améliorer l’humeur et à lutter contre la déprime et le stress.

Les effets de la musique sur la mémoire et Alzheimer

Nombreux sont les constats des propriétés presque miraculeuses de la musique. On observe en effet régulièrement des patients atteints d’Alzheimer et qui sont bien incapables de se rappeler même leur propre prénom se mettre à chanter sans hésitation une chanson de leur jeunesse. Il en va de même pour certaines personnes victimes d’un AVC (accident vasculaire cérébral) ayant comme séquelles des troubles du langage (aphasie) et qui parviennent à chantonner les paroles d’une chanson qu’elles affectionnent. Et quand je vous disais que la musique permet d’améliorer la motricité, et bien certains malades atteints de Parkinson arrivent à se déplacer s’ils suivent le rythme d’une musique. En fait, ce n’est pas miraculeux, c’est cérébral !

Les effets de la musique sur le cerveau

En fait, la musique est traitée par le cerveau en une fraction de seconde et différentes zones réagissent : langage, motricité, émotions… Le cerveau traite la musique de façon automatique. Et, de même, ces zones s’activent automatiquement. Les résultats sont donc, en quelque sorte, involontaires, mais bel et bien réels. La musique active les deux hémisphères. Elle ne se perd donc jamais tout à fait, contrairement au langage, qui peut être irrémédiablement altéré par le déficit de l’aire de Broca.
La musique, qu’on l’écoute ou qu’on la pratique, est donc un excellent stimulant cérébral.

D’autres méthodes naturelles pour booster sa mémoire

Dans les autres méthodes naturelles pour améliorer sa mémoire, découvrez les huiles essentielles, thym, romarin, lavande qui permettent d’améliorer la concentration, d’éviter la fatigue et d’avoir une concentration plus longue.

Comment retenir le nom des gens que vous rencontrez ?

Dans le monde du travail comme ailleurs, la mémoire des noms et des visages est un réel atout. Quoi de plus gênant que de se trouver face à un visage familier dont on ne se souvient plus du nom ? Tout le monde a un jour vécu cette scène affreuse en oubliant le...

Comment apprendre par cœur 280 mots d’italien ? Partie 1/2

Vous avez des difficultés pour apprendre et parler les langues étrangères ? Lancez-vous ce défi : comme moi, apprenez par cœur 280 mots (d’italiens ?) d’ici 30 jours !Pour cela il vous faut 15 minutes par jour pendant 1 mois et en contrepartie vous aurez la classe cet...

Envie de chouchouter vos neurones ?

Vous avez bien raison !

Chaque mois notre équipe vous propose des  conseils et des astuces mémorisation !

illustration formation elearning sebastien martinez logo noir

CHAQUE MOIS DES ASTUCES "MÉMORISATION" DANS VOTRE BOITE MAIL !

Surveillez votre boite mail !