Retour sur les Championnats de France de Mémoire 2017

28 mars 2017

Retour sur les Championnats de France de Mémoire 2017

28 Mar 2017

Les 11 et 12 mars 2017, Sébastien Martinez a participé aux championnats de France 2017. Il progresse toujours et nous raconte son expérience.

Entraînement oblige, je suis resté concentré sur mes objectifs depuis plusieurs semaines : les championnats de France de Mémoire 2017. Encore une très belle expérience qu’il me tardait de vous raconter.

Les champions de la mémoire se retrouvent

Je ne vous cache pas que j’ai quitté la belle rade de Toulon avec beaucoup d’excitation. Depuis que je suis devenu Champion de France en 2015, j’ai exploré le monde de la mémoire sous d’autres angles que celui de la compétition.

C’est donc avec une certaine émotion que je retrouve à chaque fois les épreuves qui m’ont permis de me dépasser, de progresser et de toujours vouloir apprendre plus en m’amusant.

Pour rappel, je vous présentais déjà les championnats de mémoire de Rome ou encore l’Open Memory Championship de Madrid et bien sûr les championnats de Londres auxquels j’ai participé.

En route pour les championnats de France

Une organisation au top

La compétition s’est déroulée selon les standards nationaux. Le IAM French Memory Open 2017 était organisé par la fédération française sous l’égide de l’International Association of Memory.

Nous avons disputé 10 épreuves en 2 jours. Au menu :

  • des nombres,
  • des noms,
  • des visages,
  • des dates,
  • des cartes,
  • des exercices de vitesse,
  • des quantités d’informations à retenir…

Je tiens à remercier Françoise Marie de Ars Memoriae pour l’organisation de cette belle manifestation. Tout s’est parfaitement déroulé et les athlètes de la mémoire ont été mis dans des conditions idéales pour réaliser des records.

Je vous invite aussi à découvrir l’article (en anglais) de Ben Pridmode sur le site Memory Sport sur le sujet.

J’adore l’atmosphère des championnats de mémoire

Entraîner sa mémoire et s’exercer chez soi est une chose, la mettre à l’épreuve lors de la plus importante compétition nationale en est une autre. L’excitation et le stress se mêlent aux efforts que nous faisons pour rester calmes et concentrés sans perdre notre énergie.

Nous devons être le moins possible perturbés par l’environnement. Mais quoi qu’il en soit le contexte influe sur nos performances. Parfois négativement quand nous perdons un peu nos moyens, parfois positivement avec l’adrénaline que procure la compétition… On apprend à repousser nos limites comme nulle part ailleurs.

Le niveau des championnats de mémorisation est en hausse

De nouvelles têtes font leur apparition, ça fait plaisir ! C’est l’occasion de partager avec de nouveaux camarades français sur notre passion de la mémoire tout en nous challengeant. Cela va nous aider à être plus forts au niveau international.

Félicitations particulières à Pierre, Marie et Guillaume qui ont réussi à dépasser les 2 000 points pour une première compétition. Clin d’oeil à mon ami Joël également qui est, à l’heure actuelle, le seul senior à oser faire de la compétition.

Côté résultats, le titre 2017 revient à Sylvain. Toutes mes félicitations à lui.
En ce qui me concerne, je suis extrêmement satisfait avec une 2e place et surtout une progression globale de 25 % malgré mon emploi du temps chargé à sillonner la France… au service de votre mémoire ?

J’ai envie de me remettre à fond à l’entraînement. J’ai loupé de très peu un record du monde… alors je ne vais pas le lâcher celui-là !

La vrai noblesse n’est pas d’être meilleur qu’un autre, mais supérieur à celui que l’on était !

 Deux nouveaux records du monde de la mémoire !

Félicitations à nos amis allemands qui, parallèlement aux championnats de France, ont participé à la compétition avec brio. Johannes Mallow a été le grand vainqueur avec 7 417 points et Simon Reinhard termine deuxième avec 7 277 points.

  • Johannes a battu le record du monde de mémorisation de mots aléatoires avec 140 mots retenus en 5 minutes.
  • Simon a battu un record du monde en retenant 420 cartes en 10 minutes, soit l’équivalent de 8,08 jeux.

Motivés pour devenir athlètes de la mémoire ?

Beaucoup d’entre vous me suivent déjà sur Facebook et j’ai bien noté votre envie de vous mettre à la compétition une fois vos concours passés. Vous êtes nombreux à avoir suivi mes formations pour apprendre et à vouloir pousser l’aventure un peu plus loin. Je suis assez fier de vous avoir transmis ce bon virus !

La prochaine fois, n’hésitez plus, n’ayez plus peur, laissez-vous porter par votre soif d’apprendre à apprendre !

Sébastien Martinez

Champion de France de mémoire, formateur en mémorisation, auteur et conférencier

Depuis 2014, je participe aux championnats de France et du monde de mémorisation. Je suis devenu le 1er champion de France en 2015 et vice champion du monde avec l’équipe de France en 2018. Aujourd’hui, ma mission est de mettre au service du plus grand nombre toutes ces stratégies pour vous ouvrir un champ des possibles que vous n’oseriez même pas imaginer ! Vous pouvez donc retrouver sur ce site toutes mes formations aux techniques de mémorisation (à distance ou en présentiel), les livres que j’ai écrit et toutes nos références professionnelles.

À ne pas rater

Ces articles de blog pourraient vous intéresser

Vous pensez avoir une mauvaise mémoire ? Débarassez-vous des fausses croyances ! Nous avons sélectionné pour vous des conseils et astuces pour ne plus jamais oublier (ou presque !)

Envie de chouchouter vos neurones ?

Vous avez bien raison !

Chaque mois notre équipe vous propose des  conseils et des astuces mémorisation !

logo png brut
logo etudiant sebastien martinez
logo png le monde

Sébastien Martinez

Mémoriser pour performer

0