Les meilleures méthodes de révision
pour les étudiants passées en revues


Etudiants, devenez les meilleurs. Une méthode de révision pour booster votre potentiel de mémorisation alliant plaisir d’apprendre, facilité et efficacité. Venez découvrir la méthode de révision Martinez

Différentes techniques de révision existent. Du par-cœur répétitif à l’association par visualisation image mentale ou histoire inventée, la création de fiches mnémotechniques ou l’utilisation de Mind-Map ;  toutes ces méthodes permettent de mémoriser des informations de façon durable. Pour retenir l’information l’étudiant doit d’abord avoir l’intention, la motivation et le plaisir d’apprendre.

Je vais vous donner les bases pour vous éviter du stress avant un examen.

Et vous avez-vous la bonne méthode de révision ?

L’apprentissage de connaissances par la répétition et le par cœur  a été inculqué dès l’enfance par le système scolaire. Or, si cette méthode de révision avait été infaillible  tous les enfants seraient des génies, n’est ce pas ?

Cette méthode d’apprentissage rébarbative où l’étudiant s’adonne avec acharnement à faire rentrer des informations dans son cerveau en répétant et répétant les mêmes phrases sans véritablement en comprendre le sens  est une véritable perte de temps.  Concentré des heures  pour retenir les informations écrites sur les manuels de cours,  l’étudiant, à un moment donné « bloque » et ne peut pas mémoriser. Il se décourage à cause du temps passé sans résultats. L’étudiant devra relire, réapprendre et répéter à nouveau ces informations en espérant les retenir sans véritable garantie d’y arriver.  A la fatigue se rajoutera le stress, et la perte de confiance en soi.

Cette solution de révision n’incite pas l’imagination, la réflexion et la compréhension des informations à apprendre.

Ne serait-il pas mieux d’associer l’apprentissage au plaisir d’apprendre pour mémoriser  facilement et à long terme ?  

D’autres méthodes de révision mettent en avant une manière ludique d’apprendre en utilisant des techniques de mémorisation par la visualisation, d’associations d’images ou films mentales,  assimiler des informations  inconnues en se servant d’informations connues et faciles à retenir.


TOP 10 des méthodes de révisions


  1. Parler  et reparler de ce que l’on sait renforce ce que l’on sait.

    Le principe est de parler à voix haute de l’information apprise.  L’étudiant pourrait visualiser un ami imaginaire à qui il poserait des questions sur le sujet et y répondrait à sa place. Il pourrait ensuite à l’heure du repas avec ses parents discuter de ce qu’il vient d’apprendre. Puis le lendemain avec des copains expliquer à nouveau ce qu’il a découvert.

  2. Les Flash-Cards ? qu’est-ce que c’est ?

    Cet exercice permet de visualiser un apprentissage par un dessin sur une carte. Il s’agit d’une façon ludique de retenir l’information. Sur le verso de la carte l’information à apprendre, et au verso la réponse sous forme de dessin. C’est le principe de l’avoir créé soi-même qui accentue la compréhension du sujet. Chaque carte étant personnelle, car pensée  et dessinée par l’étudiant lui-même.

  3. Inventes moi une histoire, dessines moi une leçon

    Cette technique d’apprentissage permet d’associer une information en la mettant en lien avec une image mentale. En inventant une histoire autour du sujet appris, l’étudiant va la retenir facilement et de façon agréable.  Cela demande de l’imagination et par conséquent un retour à l’enfance.

  4. Illustrer l’information : une méthode de révision facile.

    Une solution efficace qu’est l’illustration. L’association d’une information à un objet ou un animal ou par un découpage de mots sous forme de schémas ou de petits books aidant à visualiser le sujet appris. Elle permet  d’assimiler des informations  en se servant d’informations sous forme de notes dessinées  ou en utilisant des phrases ou mots connus donc faciles à retenir.

  5. La technique de l’arrosage

    Il est impossible pour votre cerveau d’être au top pendant des heures.  Cette méthode consiste à alterner  régulièrement le temps de travail et les pauses relaxation pour une meilleure concentration et des conditions optimales d’apprentissage.

  6. Laissez du temps à votre cerveau

    Après un apprentissage, il est nécessaire de se laisser le temps de « décompresser » pour assimiler l’information et  la retenir.  Pendant deux ou trois jours passer à autre chose puis revenir sur les informations apprises.

  7. Espacer les temps de révision pour une mémorisation durable

    Se laisser le temps d’assimiler les informations apprises pendant 2 jours puis revenir sur les cours et de nouveau laisser 2 jours d’assimilation puis reprendre la révision. C’est une solution efficace car fractionnée et répétée. Le principe de répétition espacée dans le temps permet une meilleure mémorisation.

  8. Utiliser ses cinq sens pour une bonne mémorisation

    Un exercice qui associe l’information apprise à un ou plusieurs sens. L’être humain a un de ses cinq sens plus développé que les autres. Pour une personne  dite « auditive », associer un son à un sujet à apprendre ou pour un « kinesthésique », l’associer à un ressenti ou un mouvement,  permettra une mémorisation plus facile.

  9. L’hygiène de vie comme méthode de révision

    Manger sainement et de façon régulière,  dormir un nombre d’heures suffisant,  bouger, s’aérer, tous ces éléments forment un bon équilibre entre le corps et l’esprit.  Les neuroscientifiques ont démontré que le cerveau traite et structure    l’information pendant la nuit.  Il est important qu’après une phase d’apprentissage le sommeil soit important pour la mémorisation.

  10. La technique de la feuille blanche

    Quand on veut apprendre par coeur ses cours, bien souvent le réflexe c’est de fermer les yeux, de se réciter les points clés dans la tête, le tout au dessus de son livre de cours. Mais voila on est souvent tenté d’ouvrir les yeux et remplir le trou de mémoire. La technique de la feuille blanche simplement de retourner ses cours, prendre un papier vierge et retranscrire un maximum d’informations retenues. Une fois que l’on a retranscrit ce que l’on a retenu, on reprends ses cours et on recommence. Bien souvent vous verrez qu’en 2 essais vous aurez retenu 70% des informations importantes !

Outre  ces méthodes de révisions, les pauses et les exercices de relaxation font partie intégrante du processus d’apprentissage


Les méthodes préférées de Sébastien Martinez

  1. Le Mind Map :
    Cet exercice de visualisation permet de comprendre et de retenir des informations de façon durable. Elle oblige l’étudiant à se poser les bonnes questions autour du  sujet ou les réponses seraient représentées visuellement au moyen d’un schéma qui synthétiserait l’essentiel de l’information. Le Mind Map permet de concentrer son esprit sur le plus important à retenir.
  2. La loi de Pareto :
    il s’agit de retenir 80 % des informations en n’apprenant par cœur que 20 % du contenu, sélectionner l’essentiel à retenir.
  3. La méthode d’apprentissage SEL
    Elle peut être identifiée comme étant un des piliers fondamentaux de la méthode de Sébastien martinez « Sens, Enfant, Lien ». Il s’agit d’un véritable retour à l’enfance,  le principe d’apprendre en s’amusant.
  4. La méthode de liaison SAC « sélection, association, connexion »
    Cette technique est ludique, le principe : pour retenir la capitale de la Gambie qui est Banjul, je transforme Gambie en Bambi, le transforme Banjul en Banjo, et j’imagine Bambie jouant du banjo.

10 Conseils pour se motiver à réviser


  1. Le plus dur c’est de s’y mettre !

    Pas envie, envie de remettre à plus tard, l’étudiant rentre dans une sorte de procrastination, Comment se motiver ?
    « Bon il faut que je le fasse de toute façon, alors plus tôt je m’y mets plus tôt j’aurais fini »

  2. Allez ! On s’y met !

    L’étudiant a créé un environnement favorable, au calme, dans sa chambre parce qu’il n’y a pas la télé et se dit «Je coupe mon portable, sinon je vais être tenté de répondre même s’il est en mode vibreur»

  3. Révisez quoi maintenant ?

    L’étudiant se fixe un temps imparti à la matière qu’il doit réviser et garde cet objectif de travail en respectant ce temps.
    « Ce matin, je révise le français pendant deux heures mais je m’octrois des pauses de 5 minutes toutes les demi-heures, j’ai entendu parler la méthode « Pomodoro» « tomate en italien », plutôt drôle mais efficace. Elle consiste à se consacrer exclusivement à une tâche, puis 5 minutes de pause, où l’on ne fait strictement rien. Puis une autre tomate, 5 minutes de pause, jusqu’à atteindre 4 tomates. A l’issue des 4 « pomodori », 15 minutes de pause. »

  4. Comment rester concentré ?

    Apprendre à alterner les révisions avec « Pomodoro »
    S’octroyer une récompense pour le travail accompli.

  5. Comment réviser efficacement ?

    Faire un planning quotidien incluant ses objectifs et si tenir.

  6. Se relire à voix haute

  7. Contrôler ses acquis

    S’amuser à se faire soi-même des contrôles pour vérifier ses apprentissages.

  8. On peut saturer !

    Ce n’est pas grave ! S’octroyer une pause et parler de ce que l’on apprend à d’autres pour ôter les doutes.

  9. Le temps semble manquer ?

    Il suffit de se concentrer sur l’essentiel, Ne pas écouter les perturbateurs.

  10. Restez confiant !

    Dites vous : « Je fais ce qu’il faut pour réussir » Positive attitude

Comment ancrer dans sa mémoire ce que l’on vient d’apprendre ?

Qu’est que l’ancrage mémoriel ?

Ancrer c’est fixer des informations à long terme dans sa mémoire

Les phases nécessaires avant l’ancrage

Comme l’indique Sébastien Martinez, il est nécessaire pour finaliser l’ancrage des informations dans la mémoire, de passer par les phases d’apprentissage suivantes :
La motivation
La compréhension
La mémorisation

Comment ancrer ses informations de façon durable ?

D’après Sébastien Martinez : « J’apprends aux étudiants à utiliser des techniques qui consistent à mémoriser les informations de façon ludique.
Mais cela ne suffit pas, pour ne pas oublier dans un mois tout ce que l’on pensait avoir mémorisé, il est primordial de revenir souvent sur ce qu’ils ont appris.

Cela veut dire quoi ?

  • Réapprendre les informations
  • Relire le sujet, et reprendre ses fiches à haute voix
  • Reprendre tous les outils déjà utilisés de façon régulière

Ce qui est important c’est l’espacement dans le temps et la régularité. Plus ils iront chercher l’information dans leur mémoire régulièrement et naturellement, plus elle reviendra facilement. »

L’ancrage et l’émotionnel

Un élément important dont il faut tenir compte pour un ancrage d’information à long terme : l’émotionnel.
Notre mémoire n’est pas neutre : elle est affective
Chaque expérience est source d’apprentissage. Si une expérience est « marquante » et agréable, elle « s’imprimera » plus vite dans le cerveau.
D’après Sébastien Martinez : « Plus j’apprends avec plaisir, mieux j’’ancrerai les informations dans ma mémoire. »

Mieux comprendre son sujet pour mieux le retenir

  • Pour comprendre il faut décortiquer l’information et analyser chaque point.
  • Eliminer les sous informations inutiles et regrouper  les choses essentielles obligeant le cerveau à trier, sélectionner, organiser, structurer et mettre en lien les informations d’un contenu favorisant la compréhension et la mémorisation à long terme.
  • Apprendre en s’amusant.
  • Transmettre les informations apprises à d’autres personnes permettra de conforter la compréhension du sujet.
  • S’évaluer de façon régulière pour réactiver les acquis.

 

En conclusion, comme le dit Sébastien Martinez  « apprendre à apprendre »