La préparation idéale pour réussir sa PACES
Comme peut l'être une détox dans la vie d'un sportif, la vie d'un étudiant en médecine se doitd'être ordonnée afin de vous donner toutes les chances de réussir votre PACES


Si vous êtes étudiant et que vous avez l’intention d’entamer une carrière dans le domaine médical, vous avez l’obligation de passer par la PACES (Première Année Commune des Etudes de Santé). Il s’agit d’une formation universitaire ouverte à tous les bacheliers. Pour vous assurer une réussite à la PACES, découvrez comment la préparer idéalement.

Bien prendre note

La prise de note à l’école de médecine est très importante lorsqu’on est en PACES. Vous êtes libre de trouver la méthode de mémorisation qui vous sied le mieux, la technique à partir de laquelle vous avez l’assurance de bien faire vos révisions.

Si vous pensez que le mieux est d’enregistrer vos cours au dictaphone, alors disposez d’un tel appareil. Certains apprenants préfèrent taper directement ce qu’ils entendent sur leur ordinateur.

D’autres ne sont à l’aise que lorsqu’ils prennent note sur papier. Vous pouvez essayer toutes ces méthodes afin de ne retenir que la plus performante pour vous, celle qui ne vous fera pas perdre du temps.

Voir mes conseils sur le Mind Mapping

 

Être motivé

Pour réussir sa PACES, il vous faudra travailler dur et au jour le jour. Certains étudiants consacrent même plus de 10 heures par jour et s’ils parviennent à maintenir le rythme, c’est parce qu’ils sont motivés.

C’est indispensable surtout pour les primants, ceux qui rentrent en première année pour la première fois. vous devez vous fixer l’objectif de valider votre Paces en une année, même si on peut l’avoir en deux ans.

Comprenez donc que sans motivation, vous n’aurez pas l’envie ni le courage de travailler. Alors, vous devez vous mettre dans un bon état d’esprit afin d’être motivé. Ne voyez pas votre travail quotidien comme une torture et dites-vous que votre détermination portera ses fruits. En donnant un sens à vos efforts, vous resterez motivé et trouverez toujours la force pour faire vos révisions quotidiennes.

Mes conseils pour se motiver à réviser

 

Commencer à travailler dès le début des cours

Le programme mis en place en PACES est extrêmement dense. C’est pourquoi il est fortement recommandé de commencer à travailler dès le début des cours, sans perdre de temps.

Ne remettez surtout pas à demain ce que vous avez la possibilité de faire aujourd’hui. Lorsque vous avez de nouveaux cours, ne les rangez pas au placard et commencez aussitôt à étudier.

En PACES, il n’est pas bon de prendre du retard. Évitez d’être absent aux cours, car vous aurez après du mal à rattraper les autres. Vous devez être présent afin de suivre les explications des professeurs qui sont très importantes.

Considérez la PACES comme une course de fond qui impose de suivre le rythme sans jamais laisser le peloton prendre une avance considérable.

Comment étudier efficacement?

 

Former un groupe d’étude

En PACES, il est possible de travailler seul. Toutefois, il est déconseillé d’être isolé, de ne pas discuter avec les autres étudiants. Alors, le mieux est de former un groupe d’étude.

Si vous arrivez à la fac et que vous ne connaissez pas du monde, rapprochez-vous des autres et faites-leur savoir que vous avez l’intention de monter un groupe d’études. Vous trouverez forcément des personnes qui voient les choses comme vous et votre groupe sera mis sur pied plus vite que vous pouvez l’imaginer, c’est une des bases des méthodes de révisions.

Ensuite, fixez des jours où vous vous retrouverez pour étudier. En groupe, vous avez la possibilité de poser des questions aux autres sur des points que vous ne comprenez pas. Vous pouvez confronter vos résultats et savoir à quel niveau vous avez intérêt à plus travailler.

 

Être bien organisé

Une bonne organisation de vos révisions s’impose pour savoir à quel moment vous devez travailler seul et quand votre groupe d’étude se réunira.

Il s’agit de faire un planning clair de vos études en semaines. Dans cette organisation, il est impératif de bien répartir le temps de travail et de prévoir du temps libre. Il est par exemple intéressant de s’accorder des pauses de 30 minutes après 3 heures d’étude.

Retenez que les moments de détente sont très importants et doivent absolument figurer dans votre planning. Ces instants permettent au cerveau de se reposer afin que le travail de mémorisation se fasse correctement.

Vous devez toujours être à l’écoute de votre corps et de votre esprit afin de pouvoir vous arrêter quand il faut. Il n’est pas bon de forcer quand on est exténué. Un repos bienfaisant est toujours la bienvenue pour reprendre plus tard avec plus de détermination.

Voir mes méthodes de révisions de vos cours

 

Ne rien négliger

Lorsque vous serez en PACES, vous entendrez, certainement vos amis dirent, que certains cours sont plus importants que d’autres. Ne faites pas attention à ce type de propos et mettez-vous en tête que vous ne devez rien négliger. Pour réussir sa PACES, sachez qu’il n’y a pas de cours inutiles. Ne faites donc pas de tri et suivez tous les enseignements de très près.

Pensez à passer aussi par ma formation physique de 2 jours (partout en france) « réussir sa paces » ou je vous donne les meilleures techniques pour apprendre à apprendre en s’amusant.

Aussi, ne jouez pas à ce jeu dangereux auquel s’adonnent certains étudiants. Ces derniers se lancent dans des probabilités et font l’impasse sur des parties du programme en se disant que celles-ci apparaîtront pas à l’examen. Mais beaucoup regrettent plus tard en constatant que la matière négligée apparaît le jour J. Ne prenez pas un tel risque et contentez-vous de travailler sur tous les points du programme.

Petit rappel du programme de paces :

  • PACES – UE1 : Atomes, biomolécules, génome, bioénergétique, métabolisme
  • PACES – UE2 : La cellule et les tissus
  • PACES – UE3 : Organisation des appareils et des systèmes (1) : Bases physiques des méthodes d’exploration – aspects fonctionnels
  • PACES – UE4 : Evaluation des méthodes d’analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé
  • PACES – UE5 : Organisation des appareils et des systèmes (2) : Aspects morphologiques et fonctionnels
  • PACES – UE6 : Initiation à la connaissance du médicament
  • PACES – UE7 : Santé, société, humanité

 

Faire des sacrifices

Pour réussir votre PACES, il va falloir que vous fassiez des sacrifices. La densité du programme vous oblige à limiter vos sorties et de plus consacrer du temps aux études. Vous devrez donc oublier les soirées étudiantes (ou limiter à 2 par mois) et d’autres distractions qui ne feront que vous fatiguer.

Toutefois, ce n’est pas une raison de vous enfermer chez vous et d’avoir en permanence la tête dans vos cahiers. Vous pouvez sortir de temps en temps, en veillant à avoir une activité sportive convenable et soigner votre sommeil. La première année est plus stricte. Mais à la deuxième, vous pourrez être présent aux soirées médecine.

 

Faire preuve d’humilité

Pendant une bonne période, vous avez révisé divers cours. Vos connaissances se sont donc accumulées. Mais n’allez pas croire que vous connaissez tout !

Faites preuve d’humilité et évitez de sous-estimer la difficulté de la suite du parcours de futur médecin. Si vous êtes avec vos amis et que l’un deux aborde un sujet relatif à une matière, intéressez-vous au sujet en question même si vous avez particulièrement travaillé là-dessus lors de vos révisions. On ne maitrise jamais rien à 100 % ! Il est possible qu’un aspect du sujet vous ait échappé et le rappel de votre ami peut vous aider à y voir clair.

 

Passer par la prépa ou un tutorat

Il est impossible de réussir la Paces sans intégrer une classe préparatoire privée ou un tutorat. Il s’agit de deux modes de fonctionnement différents.

La classe préparatoire privée peut être onéreuse – 1000 euros l’année, voire nettement plus, elle est parfaite pour optimiser vos chances de réussite en PACES. Toutefois, ce n’est pas une assurance de succès à tous les coups !

La prépa permet d’acquérir une bonne méthode de travail et de ne pas perdre de vue les éléments importants du programme.

Le tutorat est organisé par les élèves de l’université de médecine, et c’est en général gratuit. Le tutorat est d’excellente qualité, c’est devenu un mode d’apprentissage très professionnel. vous pouvez suivre des cours le soir et le week-end, en plus de ceux qui sont dispensés à la fac. c’est un lieu d’échange qui permet de se rassurer.


Nos autres conseils sur le sujet :

Comment réussir son bac ?