Comment réussir ses partiels ?
apprendre ses cours, s’entraîner, sans oublier de dormir : Nos conseils pour réussir ses examens, qui s'apparentent à une semaine marathon


Certains étudiants font les révisions pour les partiels à la dernière minute, et ce, en étant très stressés. Ils arrivent donc en salle de composition loin d’être prêts et la conséquence directe ce sont des échecs. Si vous avez à cœur de réussir vos partiels et de valider votre semestre d’études, voici comment vous devez vous y prendre. Cet article fait parti de notre dossier « réussir ses études« .

Être assidu aux cours

Prenez toutes les dispositions pour ne pas manquer les cours à l’université. La réussite de vos partiels dépend en grande partie de votre assiduité en amphi et lors des travaux dirigés. Et vous devez faire preuve d’attention lorsque les professeurs expliquent les sujets importants. Soyez donc régulier aux cours si vous tenez à réussir vos partiels à la fac.

L’erreur que beaucoup d’étudiants commettent est de briller par leur absence aux cours et d’attendre les 15 derniers jours pour se mettre à jour. Non seulement ils ne parviennent pas à réunir tous les cours et en plus, ils se stressent et fatiguent leur cerveau.

Le conseil à suivre est de suivre les cours au fur et à mesure et de ne pas décrocher. En effet, le travail doit être poursuivi lors des temps libres par des exercices.

Suivre les cours au jour le jour permet de gagner du temps dans la préparation des partiels et assure le développement des automatismes. En étant assidu, vous ferez avec plus de facilité, et sans être stressé, vos révisions à l’approche des dates des contrôles.

Autre point important, tout donner pour montrer au autres que l’on est le meilleur (au détriment des autres) pendant les cours en amphithéâtre ne sert à rien. La seule réussite se fera lors des partiels et non pendant les cours.

 

Avoir des fiches propres pour mieux vous retrouver

Comme on le sait, les professeurs ont tendance à parler très vite. Et donc, les étudiants prennent note de façon accélérée. Après, ils ont parfois du mal à lire ce qu’ils ont eux-mêmes écrit. Quoi qu’il en soit, il est recommandé de vous servir de vos notes de cours pour faire, vous-même, des fiches de révisions (voir nos conseils sur les Mind Maps). Et si vous ne voyez pas bien certaines inscriptions, n’hésitez pas à récupérer les cours de vos camarades pour faire des comparaisons. Vos fiches de révisions doivent être claires et bien organisées pour faciliter votre préparation.

Malgré votre bonne foi et votre volonté de suivre assidûment les cours, il peut arriver que vous en manquez. Dans ce cas, faites le maximum pour être à jour. N’attendez surtout pas la dernière minute pour courir de gauche à droite afin de retrouver les cours qui vous manquent. Si vous n’étiez pas là, cherchez aussitôt à récupérer les cours qui ont été faites en votre absence aurpès d’un autre étudiant. Vous en aurez besoin pour faire vos fiches et ordonnez les notions à apprendre par ordre de priorité.

Si vos fiches sont propres, vous retrouverez facilement les cours qui vous posent problème. Vous serez bien organisé et aucune partie importante du programme ne peut vous échapper dans la préparation de vos partiels.

 

Faire ses révisions méthodiquement

C’est à ce niveau que se cachent véritablement les clés de votre réussite aux partiels. Réviser régulièrement vos cours, voici exactement ce que vous devez faire !

Comprenez que vous devrez avoir moins de sorties et disposez de plus de temps pour bosser. Aussi, pensez à bien planifier vos révisions et apprenez chaque jour selon la méthode pour apprendre que vous trouvez la plus intéressante.

Lors de ces révisions, la reprise de tous vos cours et fiches est primordiale. Passez au peigne fin les enseignements dispensés par les professeurs en vous arrêtant plus sur ce qui a été vu en TD. Cherchez à vous familiariser avec les exercices qui ont été donnés l’année précédente.

Pour bien vous préparer, il est recommandé d’élaborer un bon planning de révisions. Vous pouvez choisir de vous organiser en demi-journées, de sorte à éviter de consacrer plus de 4 heures par jour à une même matière. Retenez que quel que soit ce que vous apprenez, des pauses sont nécessaires toutes les deux heures. Si vous ne faites pas ainsi, votre cerveau s’épuisera et vous aurez des difficultés à retenir les informations.

Dans votre planning, ayez comme priorité les matières dans lesquelles vous rencontrez beaucoup de blocages. Aussi, priorisez celles qui ont les coefficients les plus élevés. Mais attention : cela ne veut pas dire que vous devez négliger les autres matières !

Le planning que vous établirez pour vos révisions doit être bien respecté. Dans ce planning, faites en sorte que le travail ne vous inspire pas du dégoût. Car c’est ce qui arrive lorsque plusieurs heures de révisions sont enchaînées. Vous ne devez surtout pas vous lancer dans des nuits blanches qui vous feront plus de mal que de bien. Cherchez à trouver un bon équilibre afin de combiner travail et détente lors de votre préparation.

Les étudiants se demandent s’il est opportun de réviser lors des partiels. À ce niveau, il faut dire que cela dépend de chacun. En fait, il n’est pas interdit de réviser même après le début des épreuves. Certains candidats ne peuvent s’empêcher d’avoir la tête dans leurs fiches pour éviter le stress à vos éxamens. Par contre, d’autres se disent qu’il est déjà tard et que ce n’est pas en une soirée qu’on retiendra quelque chose. Chacun est donc libre de faire ce qu’il estime le plus approprié.

 

Disposer de supports de révisions variés

En plus de vos cours, vous pouvez préparer vos partiels avec d’autres supports. Il est bien de disposer d’annales dans lesquelles vous trouverez des épreuves des années précédentes. Traitez les exercices qui y sont contenus, confrontez ce que vous avez produit avec les corrigés et vous identifierez vos points faibles.

Pour élargir vos connaissances, il est également intéressant de lire des articles de presse, des publications sur internet ainsi que des livres pris à la bibliothèque. Toutefois, pour ne pas vous éparpillez, il est recommandé de choisir des supports qui traitent de sujets en lien avec vos matières.

 

De bonnes attitudes à adopter avant le jour J

Il ne reste plus que 2 semaines avant le début de vos partiels. À ce moment, il n’est point utile de consacrer toute votre énergie à étudier avec acharnement. Il est plutôt temps de souffler, d’ordonner tout ce que vous avez appris. Un repos bienfaisant est souhaité.

Pour cela, réunissez les conditions pour dormir d’un sommeil profond. Aussi, mettez-vous au sport afin de déstresser. Vous pouvez même faire attention à votre alimentation en veillant à manger plus équilibré que d’habitude. Offrez-vous des sorties avec des amis, car cela vous fera un grand bien.

En adoptant de bonnes attitudes avant le jour J, votre esprit sera plus vivace et c’est en toute sérénité que vous aurez à affronter vos partiels.


Nos autres conseils sur le sujet :

Comment réussir son sa PACES ?

Comment réussir son bac ?