Apprendre rapidement une langue étrangère

10 Oct 2017

Vous admirez les polyglottes qui peuvent mémoriser des quantités impressionnantes de langues, mais vous êtes persuadés d’en être incapable. Fatigue, manque de motivation, difficulté des termes, vous avez le sentiment que votre cerveau est souvent trop vite saturé… Ne vous laissez pas aller au fatalisme : tout le monde peut apprendre une langue étrangère. Vous devez seulement vous approprier au préalable certaines techniques de mémorisation pour enregistrer votre vocabulaire plus rapidement !

Mais avant de commencer, vous devez comprendre comment fonctionne vraiment la mémoire.
C’est la base, car il est indispensable d’avoir en tête le fait que le cerveau est une succession de connexions neuronales. Les neurones se transmettent des signaux électriques et chimiques, et chaque neurone peut se connecter à des dizaines de milliers d’autres neurones.

Or, si l’on ne stimule pas régulièrement ces connexions neuronales, elles s’affaiblissent petit à petit, voire disparaissent. Aussi, lorsqu’on apprend un nouveau mot dans une langue étrangère, si on ne le révise pas régulièrement, on finit immanquablement par l’oublier.
Vous comprenez maintenant pourquoi il est si important d’adopter des techniques d’apprentissage efficaces dans le temps.

On récapitule les conseils de Sébastien

Conseil n°1 : Optez pour du vocabulaire utile !

Il ne sert à rien de jouer les érudits. Pour commencer l’apprentissage d’une nouvelle langue étrangère, il est essentiel de se baser sur la fréquence d’utilisation des mots. A quoi servirait en effet d’apprendre des mots et des tournures de phrases qui ne sont pas, ou plus, utilisés ? Elles seront bien trop vite oubliées.
Pour éviter cela, construisez une liste de 500 mots pertinents. Apprenez-les un peu tous les jours. Au final, si vous apprenez 10 mots par jour pendant 60 jours, vous aurez déjà retenu 600 mots et assimilé une bonne partie du vocabulaire « utile ».

N’oubliez pas qu’en apprenant les 20% de mots qui servent dans 80% des situations vous pourrez vous familiariser avec une langue étrangère plus rapidement que vous ne l’imaginiez !

Conseil n°2 : Espacez les révisions du vocabulaire

La bonne méthode pour apprendre du vocabulaire efficacement est d’espacer les révisions de manière progressive. Vous verrez très vite que répéter 10 fois le même mot d’affilée est inutile et contre-productif. Il vaut mieux procéder de cette manière :
• On apprend le mot
• On répète une première fois après 10 minutes
• Puis après 8h, 24h…
• Après 3 jours, 10 jours et 25 jours.

Cette répétition espacée permet de fixer le vocabulaire dans la mémoire à long terme.

Conseil n°3 : Créez des liens avec des images mentales efficaces

La répétition espacée permet, la plupart du temps, d’apprendre du vocabulaire très rapidement et sans faire d’efforts. Mais il arrive que certains mots ou certaines phrases semblent plus difficiles à mémoriser. Pour ces cas-là, il existe des moyens mnémotechniques pour graver des informations dans notre mémoire de façon automatique.
Pour qu’une illustration mentale soit particulièrement efficace lors de votre apprentissage, elle doit posséder les 4 caractéristiques suivantes :
• Être une exagération,
• Susciter un mouvement,
• Proposer une association inhabituelle,
• Impliquer une émotion.

Conseil n°4 : Mettez en application ces images mentales

A titre d’exemple, si on veut se rappeler du mot « crux« , qui veut dire « noeud » en français mais dont la sonorité fait penser à « croix », vous pouvez imaginer un homme faisant un nœud autour d’une croix pour la tirer facilement avec lui.
Bon à savoir : il est plus facile de mémoriser une situation absurde.
Aussi, si l’on veut se rappeler du mot « money » (« argent » en français), on peut imaginer une assiette et sur cette assiette, un grand autocollant avec le prix. Imaginez alors que vous découpez l’autocollant en petits morceaux et que vous le mangez.

Conseil n°5 : Utilisez des cartes de mémoire pour vous aider à retenir des mots

Vous pouvez aussi utiliser des cartes présentant d’un côté l’image concernée et de l’autre le mot correspondant. L’exercice consiste alors à visualiser les cartes une à une et à essayer de les retenir. Vous verrez que c’est plus facile de mémoriser les mots lorsqu’on les associe à des photos ou images. En jouant régulièrement vous arriverez à retenir ces mots en anglais rapidement et efficacement.

 N’oubliez que l’image, qu’elle soit mentale ou réelle, est juste là pour créer un ancrage. Elle est à ce titre temporaire.

Oublier 7 fois pour retenir : vrai ou faux ?

Oublier 7 fois pour retenir : vrai ou faux ?

“Il faut oublier 7 fois pour retenir” : une  maxime bien connue quoiqu’un peu approximative. Je vous propose aujourd’hui d’en modifier légèrement la formulation pour une approche plus juste scientifiquement :  “Oublier 7 fois pour considérer que l’on sait...

Comment retenir les noms des postures de yoga en sanskrit ?

Comment retenir les noms des postures de yoga en sanskrit ?

Apprendre les noms des 84 postures fondamentales en yoga est déjà un petit défi en soi, mais quand il s’agit de les retenir en sanskrit, un peu de méthode s’impose ! Sarvangāsana (la chandelle), Halāsana (la charrue), Matsyāsana (le poisson), Pashchimotāsana (la...

Envie de chouchouter vos neurones ?

Vous avez bien raison !

Chaque mois notre équipe vous propose des  conseils et des astuces mémorisation !

illustration formation elearning sebastien martinez logo noir

CHAQUE MOIS DES ASTUCES "MÉMORISATION" DANS VOTRE BOITE MAIL !

Surveillez votre boite mail !