QU’EST QU’UN MOYEN MNEMOTECHNIQUE ?
Une astuce qui permet de mieux mémoriser et restituer une information


Le terme « mnémotechnique » vient du grec « mnêmê » qui signifie la mémoire. Un moyen mnémotechnique est une astuce qui permet de mieux mémoriser et restituer une information. La phrase « Mais où est donc Ornicar ? », qui se transmet de génération en génération, est l’un des moyens mnémotechniques les plus célèbres de France.

etudiante en train de lire un livre avec interrogation

Il existe différentes sortes de moyens mnémotechniques :

  • Des images,
  • Des acronymes et acrostiches,
  • Des rimes,
  • Des codes,
  • Des phrases,
  • Des associations,
  • Des parcours mémoriels, etc.

Chacune de ces techniques a ses avantages et ses inconvénients. Certains apprenants seront très à l’aise avec les acronymes et acrostiches, pour d’autres cela n’évoquera rien du tout ; c’est pourquoi il est primordial de construire sa propre méthode, celle qui aura une résonance dans son esprit.

Comment fonctionne un moyen mnémotechnique ?

En pratique, les moyens mnémotechniques interviennent lors des 3 phases clés de la mémorisation :

  1. Au moment de la transmission de l’information, lors de l’encodage, le cerveau transforme alors la donnée brute en quelque chose de plus signifiant pour l’apprenant. C’est une pré-digestion de l’information. Cette étape est très dépendante de l’attention de l’apprenant et de son état émotionnel.
  2. Au moment du stockage, lorsque le cerveau répertorie l’information, la classe et l’archive.
  3. Et enfin au moment de la récupération, quand le cerveau va déstocker l’information enregistrée et la restituer. L’étiquetage effectué préalablement joue lors de cette opération un rôle clé.