LA MÉMOIRE VISUELLE

 

 

 

La mémoire visuelle dite photographique

La mémoire visuelle, dite photographique, permet de retenir des images pour comprendre et retrouver une information : qu’il s’agisse d’un tableau, d’une carte, d’un paysage ou encore d’un visage. Comment fonctionne cette mémoire visuelle ? Comment l’exploiter au mieux en ancrant des images durablement ?

La mémoire visuelle est une sous-catégorie de la mémoire perceptive, sollicitant la zone du cortex visuel du lobe occipital du cerveau. Son importance est considérable : elle représente 80 % de la totalité des informations transmises au cerveau. La mémoire iconique est son sous-système, utilisée pour l’encodage, la première étape du processus de mémorisation. Elle permet notamment d’intégrer et de retenir des informations visuelles, telles que les couleurs, les images, les visages mais aussi les symboles et l’environnement de manière générale.

Quand se sert t’on de la mémoire visuelle ?

La mémoire visuelle stimule plusieurs réseaux de neurones comme évoqué précédemment. Elle permet à des images de s’ancrer durablement dans notre mémoire. À l’ère des réseaux sociaux et de la technologie, nous évoluons dans une société qui tend de plus en plus vers le visuel. Nous nous servons ainsi constamment de votre mémoire visuelle : en retrouvant un lieu où vous n’êtes allé qu’une seule fois ou en vous souvenant du visage d’une personne par exemple. Il ne faut pas négliger l’importance et la puissance de cette mémoire, en particulier dans l’apprentissage.

Est-ce une mémoire à court ou long terme ?

La mémoire visuelle est une mémoire à court terme, permettant de retenir et de réutiliser les informations visuelles du quotidien, et cela pendant un bref instant. La mémoire à court terme permet en effet de garder une information entre 0,5 seconde et 10 minutes.

Par la suite, ces renseignements peuvent être oubliés ou bien stockés dans la mémoire à long terme qui permet de garder des connaissances sur une longue période, voire à vie.

La mémoire visuelle est primordiale pour évoluer en société. Nous devrions tous l’exploiter autant que faire se peut. Il est possible de l’évaluer et de l’entraîner à travers divers tests psychotechniques. Il est nécessaire d’être concentré pour les réaliser, étant donné leur durée restreinte. Plusieurs exercices existent : je vous propose ce jeu de memory dont les différentes cases présentent des personnages. Il s’agit de trouver les paires comptant deux dessins identiques en cliquant sur les illustrations de votre choix. Afin d’être efficace et de finir rapidement, il convient de se souvenir de l’emplacement de chaque personnage dans la grille. Je vous invite à redoubler de prudence car des personnages peuvent être particulièrement ressemblants. Bonne partie !

Comment savoir si j’ai une mémoire visuelle ou auditive ?

Les mémoires visuelle et auditive font toutes deux partie de la mémoire perceptive, spécifique aux cinq sens. Chacun d’entre nous détient une mémoire privilégiée qui est plus développée et efficace. Il est important de savoir quelle est votre mémoire dominante pour identifier quelles sont les meilleures stratégies de mémorisation à adopter pour vous.

Vous avez une mémoire visuelle si :

  • Vos souvenirs vous reviennent en fermant les yeux,
  • Vos souvenirs sont des images (plutôt que des dialogues ou de la musique).

Pour booster votre mémoire visuelle, écrivez ce dont vous voulez vous souvenir, qu’il s’agisse d’un cours, d’une adresse, d’un numéro de téléphone, etc. Vous pouvez procéder sous forme de listes, de schémas, de dessins, de tableaux, en changeant les couleurs ou en surlignant vos notes, toujours en espaçant bien l’écriture pour aérer la lecture.

Vous avez une mémoire auditive si :

  • Vos souvenirs sont accompagnés de sons,
  • Vous vous souvenez plus des conversations que des vêtements par exemple,
  • Vous associez un environnement sonore à chaque situation.

Pour booster votre mémoire auditive, répétez à voix haute ce dont vous voulez vous souvenir, qu’il s’agisse de faire répéter des termes à votre interlocuteur, de poser des question ou encore de lire un texte à haute voix.

Notons qu’il est toujours mieux de solliciter toutes les formes de mémoire afin de retenir davantage d’informations et d’utiliser au maximum vos capacités cognitives.

La méthode Martinez de mémorisation du SEL accompagne l’apprentissage d’une information, puis celle du SAC l’ancre durablement dans votre cerveau.

La méthode du SEL permet de créer des souvenirs durables à travers la création d’histoires.

  • S pour Sens : plus votre apprentissage sera sensoriel, plus il sera efficace. N’hésitez pas à faire appel à plusieurs sens pour augmenter les connexions et ainsi améliorer votre mémorisation,
  • E pour Enfance : l’imagination est nécessaire pour créer des repères personnels et s’inspirer de ses souvenirs,
  • L pour Lien : créer des connexions entre les connaissances, des associations d’idées à travers des images ou des histoires.

La méthode du SAC vise à créer un lien solide entre deux idées. Cela permet par exemple d’étendre son vocabulaire ou sa culture générale.

  • S pour Sélectionner : se concentrer sur l’information majeure,
  • A pour Association : associer l’information avec une connaissance logique,
  • C pour Connexion : utiliser son imagination pour créer une histoire autour des éléments précédents.

Le secret : faire un pont entre les images et les mots en ajoutant des détails visuels. La mémoire est en effet un réseau d’associations et de connexions entre différents éléments. Grâce à ces différentes étapes, vous constaterez que votre mémorisation sera davantage efficace et durable. Je vous garantis que plus vous vous exercerez régulièrement, plus vous vous améliorerez !

Les mind maps

Le mind mapping, également appelé carte mentale, topogramme, arbre de données ou schéma heuristique, permet de représenter graphiquement un sujet sous forme de schémas à plusieurs branches. Il permet notamment de simplifier et organiser la mémorisation.

Pour ce faire, munissez-vous d’une feuille blanche et d’un stylo avec lequel vous écrirez le sujet au centre, dans une grande bulle. Dans d’autres bulles autour, il s’agit d’inscrire les différentes sous-catégories et de les relier avec des branches ou des flèches à la bulle principale. Pour ajouter des exemples ou des détails, vous pouvez créer de nouvelles petites bulles autour des sous-bulles. Cet outil permet par exemple :

  • une extraction et mémorisation d’une connaissance,
  • la cartographie d’une information,
  • la production de prise de note facilement mémorisable,
  • la condensation d’un texte.

Les mind maps permettent de faire le lien entre les différentes parties d’un sujet afin de structurer, clarifier et retenir des connaissances. Cet outil est intuitif car il fonctionne de la même manière que notre cerveau : à travers des neurones reliés entre eux par les synapses.

Les visualisations mentales

De nombreuses techniques existent pour travailler sa mémoire visuelle en simplifiant, analysant, comprenant et retenant des informations. Si vous n’êtes pas un spécialiste de l’association d’images, vous pouvez toujours apprendre petit à petit à le devenir. Il est tout à fait possible de changer sa manière d’apprendre et de réfléchir.

Pour les révisions, vous pouvez par exemple utiliser une couleur par matière, cours ou information. L’illustration aide également la mémorisation : si un concept vous inspire une image, je vous encourage vivement de la dessiner. Cela ne requiert pas forcément des talents d’illustrateurs, votre cerveau reconnaîtra même des gribouillis. L’essentiel reste d’avoir une image mentale, et surtout de s’amuser afin de faciliter l’apprentissage!

La formule illimitée

Un programme d’accompagnement sur une année scolaire complète pour réussir son année et ses concours.
A découvrir absolument !

Le stage « Réussir sa PACES »

5 jours de stage dédiés aux étudiants préparant la première année commune aux études de santé (PACES).

Booster sa mémoire Niveau 2

Une formation de perfectionnement dans la continuité de la formation «Booster sa mémoire – Niveau 1». 

La Méthode Martinez allie techniques de mémorisation et stratégies d'efficacité.

Chaque trimestre notre équipe vous présente un outil redoutable !

Comment retenir le nom des gens que vous rencontrez ?

Dans le monde du travail comme ailleurs, la mémoire des noms et des visages est un réel atout. Quoi de plus gênant que de se trouver face à un visage familier dont on ne se souvient plus du nom ? Tout le monde a un jour vécu cette scène affreuse en oubliant le...

Comment apprendre par cœur 280 mots d’italien ? Partie 1/2

Vous avez des difficultés pour apprendre et parler les langues étrangères ? Lancez-vous ce défi : comme moi, apprenez par cœur 280 mots (d’italiens ?) d’ici 30 jours !Pour cela il vous faut 15 minutes par jour pendant 1 mois et en contrepartie vous aurez la classe cet...

Envie de chouchouter vos neurones ?

Vous avez bien raison !

Chaque mois notre équipe vous propose des  conseils et des astuces mémorisation !

illustration formation elearning sebastien martinez logo noir

CHAQUE MOIS DES ASTUCES "MÉMORISATION" DANS VOTRE BOITE MAIL !

Surveillez votre boite mail !