Comment retenir le nom des postures de yoga ?

18 Juin 2020

La “pince”, la “grenouille”, le “chien tête en bas” sont autant de noms de posture de yoga. Et, bien qu’elles soient très imagées, il n’est pas toujours facile de s’en souvenir pour autant ! Ces noms vous paraissent invraisemblables voire mystérieux ? Et pourtant, il s’agit simplement de postures de yoga.

Vous le savez déjà, avec la Memory Team, nous sommes de grands adeptes du yoga. En plus de vous permettre de gagner en souplesse et de vous détendre, sa pratique améliore les fonctions cérébrales et aura donc des effets positifs sur votre attention et indirectement sur vos capacités de mémorisation. D’après une étude publiée en 2017 dans Frontiers in Human Neuroscience, le niveau de BDNF, facteur neurotrophique du cerveau jouant un rôle important dans le développement de la mémoire, est trois fois plus élevé chez des individus ayant une pratique intensive du yoga que chez le reste des individus.

Dans un article précédent, je vous expliquais comment apprendre les noms des postures de yoga en sanskrit. Oui mais, me direz-vous, pour pouvoir devenir la star du cours, encore faut-il connaître leurs noms en français et surtout savoir les reproduire à leur simple évocation.

Bonne nouvelle, aujourd’hui je vous livre mes astuces pour ne plus hésiter sur l’exécution d’une posture lorsque vous n’en entendez que le nom !

trouver un rapprochement entre le nom et le geste

Le point principal ici, c’est de trouver un rapprochement entre le nom et le geste. Je m’explique…

Je suis certain, si vous avez déjà pratiqué, que vous connaissez bien certaines postures comme le “chien tête en bas” ou la “pince”. En effet, leurs noms doivent vous évoquer la figure à effectuer. C’est le principe de l’association entre deux idées : ici, vous associez le nom imagé à la posture que vous réalisez.

Malheureusement, le rapprochement n’est pas toujours aussi simple à réaliser, sinon vous n’auriez pas besoin de lire cet article… 😉

La méthode à adopter selon moi est alors de créer un lien entre les deux idées qui va les connecter durablement. Pour les fins connaisseurs familiers de la “Méthode Martinez”, j’utilise en fait la technique du SAC.

Prenons un exemple,

Voici la posture de La Charrue :

A première vue, on ne peut pas vraiment dire que cette position évoque la forme d’une charrue…

Ici, l’enjeu est donc de réussir à retenir la posture et son nom en créant une histoire qui lie les deux.

J’aime, dans ces cas-là, partir de ma propre expérience. Ainsi, lorsque je vois la posture, cela m’évoque la manière dont j’ai appris à la réaliser avec mon professeur. Nous partions assis et entamions ensuite une phase dynamique de demi-roulade arrière pour arriver dans la bonne position. Ainsi, j’imagine être en train d’effectuer ma demi-roulade lorsque… mes pieds heurtent une charrue avec des bœufs en lançant mes jambes trop loin en arrière.

Une autre méthode peut être de trouver un lien entre la posture finale et la chose ou l’animal dont elle porte le nom. Si vous trouvez que visuellement la posture de la charrue fait penser à une charrue au sens propre, tant mieux pour vous, ça marche aussi !

trouver le lien ne suffit pas !

Mais attention, trouver le lien ne suffit pas ! Il faudra ensuite que vous parveniez à ancrer l’histoire, l’association que vous avez trouvée dans votre esprit. Et pour cela pas de solution miracle, la clé c’est la répétition régulière.

La pratique hebdomadaire du yoga vous sera forcément d’une grande aide pour mieux retenir les petites histoires que vous vous êtes inventées.

Je vais vous donner deux astuces supplémentaires pour vous permettre de vous souvenir des noms que vous aurez appris sur du long terme.

La première est la suivante : durant le cours, lorsque le professeur vous demande d’effectuer une posture, fermez les yeux et essayez de la visualiser.

Ensuite, la première semaine, revoyez votre histoire au moins une fois par jour pendant 5 secondes en vous interrogeant sur le nom de la posture en même temps que vous la visualisez. La deuxième semaine, vous pourrez vous entraîner deux fois en dehors du cours pour être sûr de bien vous en souvenir.

Normalement, en appliquant tous mes conseils et, bien sûr, en pratiquant régulièrement le yoga, vous gagnerez en souplesse et bien-être. Mais, comme me disait l’un de mes professeurs, le Yoga c’est comme une bougie. Il y a le porte bougie, les postures ou asanas, qui nous permettent de nous sentir en forme. Cependant, le plus important c’est la flamme. Alors pour entretenir cette flamme, prenons aussi le temps au quotidien de faire grandir notre lumière intérieure, et devenons le changement que nous voulons voir en ce monde (Gandhi).

Namaste ! 🧘‍♂

Apprendre une chorégraphie de danse

Apprendre une chorégraphie de danse

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je réponds au très gentil mail de Lucie, que je me permets de copier ci-dessous. “Bonjour Sébastien et merci beaucoup pour ce livre si enrichissant 🙂 J'ai une question  pratico-pratique : quelle(s) méthode(s) me recommandez-vous pour...

En médecine chaque détail est important, comment faire pour apprendre ?

En médecine chaque détail est important, comment faire pour apprendre ?

Plus on avance dans le mois de juin et plus on se rapproche de la fin de cette année scolaire, mais aussi, et même si cela vous paraît loin, du début de la suivante. Comme chaque mois de septembre, vous serez des dizaines de milliers à démarrer des études de santé et...

Envie de chouchouter vos neurones ?

Vous avez bien raison !

Chaque mois notre équipe vous propose des  conseils et des astuces mémorisation !

illustration formation elearning sebastien martinez logo noir

CHAQUE MOIS DES ASTUCES "MÉMORISATION" DANS VOTRE BOITE MAIL !

Surveillez votre boite mail !